concile-panorthodoxeTenu en Crète cette été, ce Concile devrait, à l’avenir, jouer un rôle important dans la vie des Eglises orthodoxes. Deux textes retiennent notre attention :

  • L’Encyclique qui affirme : « Le Christ est notre « personne commune » par la récapitulation dans sa propre humanité de la nature humaine tout entière. »
  • Et Relations de l’Eglise orthodoxe avec l’ensemble du monde chrétien qui stipule : D’après la nature ontologique de l’Église, son unité ne saurait être perturbée. Cependant, l’Église orthodoxe accepte l’appellation historique des autres Églises et Confessions chrétiennes non-orthodoxes qui ne se trouvent pas en communion avec elle, mais elle croit aussi que ses relations avec ces dernières doivent se fonder sur une clarification aussi rapide et objective que possible, de la question ecclésiologique dans son ensemble et, plus particulièrement de l’enseignement général que celles-ci professent sur les sacrements, la grâce, le sacerdoce et la succession apostolique.